Attention… Contenu avec beaucoup d’humilité…!

Très précisément la semaine dernière j’ai eu une révélation. Une révélation qui m’en disait long… Qui me faisait prendre des détours, qui me maintenait dans la peur, qui me faisait perdre une quantité incroyable d’énergie, qui me faisait également perdre toute clarté.

Cela s’illustrait en posant des questions aux autres pour connaître leurs opinions, cela se faisait en prenant le temps qui me restait pour travailler dans mes projets (quand personne ne me demandait quoi que ce soit), en « postant » sur les réseaux sociaux pour prendre le pouls de mes réalisations.

Approbation.

Je cherchais l’approbation.

Je cherchais qu’on approuve la plupart de mes décisions, de mes actions CONSTAMMENT.

Je l’écris en gras parce que ça me choque tout de même. Moi, me croyant si indépendante et libérée… J’ai compris la semaine dernière que je manque de confiance en moi à la création de ma vie, des choix de mes actions aux quotidiens, de nourrir ma grande vision.

Si on a besoin de moi, si on me sollicite pour aider, j’oublie tout et je fonce à la rescousse. Si on me fait une drôle de face à l’une de mes nouvelles décisions, j’hésite tout à coup.

Je cherche qu’on me dise : wow c’est génial, tu fais les bons choix ! Sans qu’il n’y ait aucune touche de résistance de la part de qui que ce soit.

Et je me demande pourquoi certains de mes projets ne fonctionnent pas, jamais ? Évidemment, faire le tour de la planète au complet pour réussir à se faire dire par tous : VAS-Y tu es capable et ton projet est PARFAIT…! C’est plutôt long 😛

Je me moque un peu de la situation parce que lorsque l’on est coincé dans nos peurs ou nos blocages, c’est ce qui arrive : c’est complètement irrationnel !!

Pour soutenir ma transformation, mon intuition m’a communiqué ceci : « Si tu osais vivre à partir de toi-même ça aurait l’air de cela :

– Simplicité, honnêteté, douceur, réalité et vérité.

Te départir des couches qui te maintiennent attachées et dépendantes aux autres. Peur du rejet et de l’abandon entre autres. On fonce et sur le chemin on s’interroge : devrais-je craindre la perte ou le rejet profond de quelqu’un ici et maintenant ?

Si oui, est-ce que cela en vaut finalement tout de même la peine ? »

Voilà, j’espère que ce p’tit mot pourra vous soutenir vous aussi à sortir de vos cages dorées !

Superbe semaine,

Avec amour,

Éloïse

>